Les cuisines partagées en crowfunding

L’économie est aujourd’hui un souci du quotidien. Le financement participatif semble être avantageux pour un grand nombre de gens qu’il soit prestataire ou client. Ce dispositif peut s’appliquer dans presque tous les domaines y compris le secteur culinaire.

Le crowfunding

A l’origine, ce principe a été utilisé par les Américains. Ce terme désigne tous les procédés de transactions financières faisant appel à plusieurs acteurs pour supporter les frais d’un projet. Ces transactions se font surtout par le biais du réseau internet. Celui-ci fait partie des technologies d’information et de communication les plus utilisés.

Dans le domaine culinaire

La cuisine partagée est depuis quelques années une pratique très répandue en France. Elle consiste à commander des menus via une interface connectée au réseau internet. Seulement ces plats sont la création du particulier professionnel ou non dans le domaine culinaire. L’interface servira juste d’intermédiaire pour les transactions. Une fois qu’une personne a pris commande, c’est l’organisme responsable du site qui va se charger de la livraison.

Les avantages pour les acteurs

Du coté des clients, ils auront l’opportunité de choisir entre plusieurs variétés de plats. De plus, ils pourront se nourrir sainement tout en faisant des économies sur leurs achats. La cuisine partagée en crowfunding permet au cuisinier de partager leurs passions avec d’autres personnes. Ce dispositif est aussi un bon moyen pour améliorer ses performances. Depuis l’interface, il pourrait avoir des remarques ou appréciations venant des consommateurs. 

Le crowfunding appliqué dans la cuisine partagée est un système en plein essor. Cependant, le profit gagné par les plateformes varie selon le cas.