Comment réaliser du cidre maison en quelques étapes ?

Le cidre est une boisson alcoolisée obtenue par la fermentation du jus de pomme.

Il existe plusieurs types de cidres, dont les principaux sont le cidre doux et le cidre brut.

Le cidre est un produit naturel, qui peut être réalisé à la maison. Cependant, il faut savoir qu’il n’est pas aussi simple de faire du cidre que l’on pourrait le penser. En effet, il faut respecter certaines règles et conditions pour obtenir un bon résultat. Nous allons voir tout çà dans les paragraphes suivants.

Réaliser du cidre maison

Bonne qualité des pommes

La qualité des pommes est un élément important pour le cidre.

La teneur en sucre et en eau, la maturité de la pomme ainsi que l’acidité sont les principaux paramètres qui déterminent la qualité du cidre.

Les critères suivants doivent être pris en compte :

  • La teneur en sucre
  • L’acidité
  • Le titrage alcoolique

Décider du type de cidre que vous voulez faire

Le cidre est une boisson alcoolisée obtenue par la fermentation du jus de pomme.

Il est élaboré à partir de pommes, d’eau et de levures. Pour la fabrication du cidre, les matières premières utilisées sont le jus de pomme et l’eau.

Le jus de pomme peut provenir des fruits frais ou bien des fruits congelés.

Lorsqu’il s’agit d’une boisson à base de fruit, on parle plutôt de jus de fruit naturel ou encore d’un nectar.

Les cidres peuvent être classés en fonction du type d’alcool que l’on souhaite obtenir :

  • Les cidres doux
  • Les cidres secs
  • Les vins de fruits

Mettre les pommes dans le broyeur

Pour faire du cidre, il faut avant tout choisir les pommes qui vous conviennent.

Il est nécessaire de bien les laver et de les préparer avant de les mettre dans le broyeur. Pour ce faire, commencez par éplucher puis couper en quartiers vos pommes. Ensuite, retirez-en le cœur et les pépins. Enfin, lavez-les avec un peu d’eau afin qu’elles soient bien propres.

Vous pouvez maintenant mettre vos quartiers de pomme sans la peau dans le broyeur.

Il est important que votre broyeur soit correctement nettoyé avant d’y introduire des fruits pourris ou trop mûrs. Si vous placez des pommes trop mûres ou trop vertes dans votre broyeur à jus, votre appareil risque de s’abîmer rapidement et il ne fonctionnera plus correctement.

Le meilleur moment pour presser ses fruits dépendra du type de machine que vous souhaitez acquérir :

  • Si votre appareil possède un pressoir manuel, il est conseillé d’utiliser des fruits pas trop verts.
  • Si vous possédez une centrifugeuse ou un extracteur à jus, il est préférable que les fruits soient plutôt mûrs.
Lire aussi  Cari de poulet (La Réunion)

Mettre le jus dans le fermenteur

Cette méthode est désormais de plus en plus utilisée pour la transformation des pommes. Elle permet de réaliser une fermentation lente et douce, afin d’obtenir un cidre aromatique et riche en arômes. Cette technique à faible température est particulièrement intéressante pour les variétés de pommes peu acides, telles que les Bourgon ou les Cox Orange.

Il faut savoir que le jus de pomme n’est pas fermentable par nature. Pour faire du cidre, il faut donc mettre le jus dans un fermenteur (un grand tonneau) rempli de levures et de bactéries lactiques qui vont effectuer la fermentation du jus.

Le principe ? Les levures transforment le sucre en alcool tandis que les bactéries produisent des gaz qui élèvent la pression interne du fermenteur et permettent une meilleure oxygénation des moûts (jus).

La fermentation se déroule à température ambiante. En général, elle commence au printemps et se termine en automne, après autour de 4 semaines. Cette technique permet d’obtenir un cidre fruité avec beaucoup d’arômes et une bonne acidité naturelle.

Ajouter les levures

Il est possible d’ajouter des levures à un cidre.

Il faut savoir que les levures sont utiles pour améliorer la qualité gustative du cidre. Elles lui permettent de se conserver plus longtemps et de développer son bouquet aromatique.

Les levures, appelées aussi « cellules œnologiques », sont indispensables pour la fermentation alcoolique en présence de sucres fermentescibles (fructose et glucose). Elles permettent au moût ou au jus fermenté de se transformer en vin, mais elles peuvent aussi servir à produire des bières ou du pain. Pour ce faire, il faut leur fournir une source d’oxygène en présence de sucres fermentescibles (fructose et glucose) et un milieu nutritif (souvent l’eau).

Les levures utilisées pour le cidre sont très particulières : elles ne transforment pas tous les sucres qu’elles rencontrent. Certaines sont capables de transformer le fructose en alcool tandis que d’autres transforment le glucose en alcool et l’acide acétique qui donne ce goût acidulé si caractéristique au cidre. Quand les levures travaillent sur le fructose, elles produisent des composés organiques volatils qui donnent au cidre sa couleur orangée naturelle.

Lorsque les levures travaillent sur le glucose, elles produisent essentiellement du gaz carbonique (CO2), sans réaction chimique particulière et sans changer la couleur du liquide. Enfin, certaines variétés ont également un pouvoir antioxydant qui permet notamment de protéger contre certains cancers.

Lire aussi  Pâtes Papillons

Laisser fermenter

Le cidre est généralement obtenu en faisant fermenter du jus de pommes, mélangé à de l’eau et du sucre.

La fermentation est un procédé naturel qui donne au cidre son goût caractéristique.

Le cidre peut également être obtenu sans passer par la fermentation, grâce à une distillation.

Les différents types de cidres Il existe plusieurs types de cidres :

  • Le cidre doux ou moelleux : il s’obtient par la fermentation du jus des pommes avec un peu d’eau et de sucre. Ce processus aboutit à un breuvage assez sucré.
  • Le cidre brut ou sec : il s’obtient par la distillation du jus fermenté.
  • Le pommeau : il s’agit d’un alcool très concentré, obtenu en distillant le marc de raisin après avoir récupéré les lies (résultat de la fermentation).

Mettre le cidre en bouteilles

Le cidre est un alcool obtenu à partir de la fermentation du jus de pommes.

Il est principalement produit en Normandie, en Bretagne et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Le cidre est élaboré à partir de pommes à cidre, variétés locales ou importées (pomme Golden Delicious). Selon les régions, le processus d’élaboration du cidre peut varier : soit on utilise des pommes fraîches pour faire fermenter le jus qui sera ensuite distillé pour obtenir l’alcool destiné au vieillissement, soit on fait macérer les pommes avec leurs peaux dans une cuve avant la fermentation.

La première méthode donne un vin de table, tandis que la seconde permet d’obtenir un vrai cidre. Aujourd’hui, l’utilisation massive des bouteilles en verre pour les boissons s’est généralisée.

Les bouteilles en verre représentent plus de 90% du marché mondial des bières et 70% du marché mondial des vins tranquilles2.

L’utilisation d’autres contenants (bouteilles en plastique ou canettes) reste marginale. Pourquoi choisir une bouteille en verre ? Les bouteilles en verre sont connues pour être plus hygiéniques et plus durables que celles en plastique3. Elles ne se brisent pas facilement et elles permettent aux consommateurs de voir ce qu’ils boivent sans devoir décapsuler la bouteille4.

Leur coût est moindre par rapport à celui des autres matières premières utilisées (verrerie, capsule…). Par ailleurs, il n’y a pas besoin de mettre les bouchons après chaque ouverture afin que

Pour conclure, le cidre est à la portée de tous, il suffit de se lancer. Le plus important est d’avoir un peu de temps devant soi et une bonne récolte. Il faut également bien choisir les pommes pour que votre cidre soit délicieux.